Qui sommes nous?

Assistance Information Retraite en Europe (AIRE)

AIRE est une nouvelle plateforme administrative destinée à faciliter vos démarches envers les différents organismes de retraite en France et dans certains autres pays d’Europe.

AIRE propose une assistance administrative personnalisée à toute personne ayant cotisé au régime de retraite français ainsi qu’à son conjoint ou ex-conjoint survivant pour faire valoir les droits à la retraite de manière la plus rapide et la plus sereine possible.

L’idée de la création de AIRE est née de la rencontre de deux composantes:

  • 15 ans d’expérience de ses fondateurs dans l’assistance administrative pour les dossiers de retraite
  • Constat d’un réel besoin d’information et d’assistance personnalisée pour les démarches relatives à la validation, la régularisation et le maintien des droits auprès des organismes français de retraite.

Que vous résidiez en France ou à l’étranger (en Europe ou hors Europe), que vous soyez en activité, au chômage ou en retraite, vous pouvez bénéficiez de nos services. Ils ont été définis en fonction des besoins recensés auprès de nombreux cotisants au régime français des retraites.

Le départ en retraite étant l’une des grandes préoccupations des citoyens entrainant un changement de vie, AIRE saura apporter les réponses claires et précises à vos questions et vous aider à faire valoir vos droits sociaux acquis.

Nous vous accompagnons auprès des régimes français de base et complémentaires lors de vos démarches liées à la demande de retraite personnelle (à l’âge légal, pour carrière longue, pour inaptitude…) ou de retraite de réversion en cas de décès du conjoint ou ex-conjoint ayant cotisé au régime français.

AIRE met ses compétences et ses valeurs, telles que efficacité, réactivité et discrétion, dans toute action entreprise dans le cadre d’un suivi personnalisé en lien étroit avec les organismes gestionnaires.

Notre valeur ajoutee

Synergie + Efficacité

AIRE s’engage à vous fournir une information claire, précise et personnalisée relative à vos droits à la retraite. Nous vous évitons ainsi de longues et fastidieuses recherches dans la masse d’information présente sur le net.

AIRE vous garantit une assistance personnalisée pour les démarches administratives liées à la validation et le maintien de vos droits à la retraite.

AIRE se positionne donc en véritable facilitateur de vos démarches.

AIRE sera un relais fiable pour vos échanges avec la caisse compétente gestionnaire.

AIRE sera votre interlocuteur privilégié face à la multitude de caisses de retraite gestionnaires.

« AIRE facilite vos démarches administratives relatives à la retraite »

Nos Services

 

Pour qui?

Nos services sont destinés à toute personne résidant en France ou à l’étranger ayant cotisé au régime de retraite français ainsi qu’à son conjoint ou ex-conjoint survivant.

 

Quand?

A tout moment AVANT la demande de la retraite

A tout moment PENDANT l’instruction de la demande de la retraite

A tout moment APRES l’attribution de la retraite

Quels services?

Voici la liste non exhaustive des services proposés par AIRE:

Autour de la carrière

  • Information personnalisée sur vos droits acquis auprès du régime français de retraite
  • Présentation et suivi des demandes de relevé de carrière auprès des organismes français compétents
  • Contrôle et vérification des données enregistrées par les différents régimes de retraite
  • Analyse de votre relevé de carrière ou du relevé de situation individuelle
  • Demande de régularisation des anomalies détectées ou de mise à jour du relevé de carrière
  • Demande de reconnaissance des périodes de travail à l’étranger par le régime de retraite français

Autour de la demande de retraite

  • Évaluation de la situation personnelle et conseil personnalisé (date de départ en retraite, remise de formulaires correspondants…)
  • Assistance à la constitution du dossier retraite, sa transmission et suivi régulier auprès des organismes français compétents
  • Relances régulières des organismes afin de faire valoir vos droits le plus rapidement et sereinement possible
  • Assistance pour remplir correctement les documents et formulaires inhérents au dossier de retraite demandés par les organismes instructeurs
  • Transmission des documents aux organismes concernés
  • Vérification et contrôle des montants de la retraite
  • Assistance à la formulation d’un recours amiable en cas de désaccord et son introduction auprès de l’organisme compétent
  • Demande de révision du dossier retraite pour la mise à jour des trimestres (ex. en cas des périodes travaillées à l’étranger ou des trimestres pour enfants)
  • Demande d’attribution de diverses majorations sur les montants calculés (ex. majoration pour enfants; majoration du minimum contributif…)

Une fois la retraite attribuée

  • Transmission du Certificat de Vie annuel à l’organisme compétent
  • Demande de régularisation des paiements retraite en cas de leur interruption (ex. Paiements retraite interrompus à l’étranger)
  • Demandes de mise à jour auprès des organismes concernés relatives aux changements intervenus chez le titulaire de la retraite (ex.changement d’adresse, changement de banque ou des coordonnées bancaires, décès, baisse de revenus…)
  • Assistance pour répondre aux organismes gestionnaires français suite à la réception des divers questionnaires administratifs (ex. Contrôle à partir de l’âge légal d’obtention du taux plein dans le cadre d’une pension de réversion)

Autres services

  • Assistance à la création de votre espace personnel sur le site de la caisse de retraite concernée
  • Présentation et suivi des demandes de documents liés à l’exportation des droits sociaux à l’étranger auprès des organismes français compétents (ex. formulaire S1 pour le droit à la couverture maladie; formulaire U1 pour les droits au chômage,…)
  • Présentation et suivi des demandes de documents d’état civil auprès des mairies de naissance en France
  • Autres services en fonction de la demande
  • Dossiers de succession en Italie
  • Diverses démarches fiscales en Italie (730, RED, ISEE, IMU…)

AIRE accorde, dans des cas spécifiques, un traitement tarifaire préférentiel pour les dossiers retraite des résidents à l’étranger : personnes avec des faibles revenus ou atteintes d’un handicap physique ou mental.

Informations générales

Sur la retraite en France

Une pension de retraite est une prestation sociale en rente destinée aux personnes âgées. Elle est versée par un régime de retraite. Les pensions de retraite de droit direct sont versées aux personnes qui ont acquis des droits; les pensions de droit dérivé sont versées aux survivants des personnes qui avaient acquis des droits directs.

Le système de retraite en France est obligatoire. Si vous travaillez ou avez travaillé en France, vous cotisez ou avez cotisé obligatoirement au régime français de retraite. Vous avez donc acquis des droits directs à la retraite française.

En France, la retraite de base est complétée pour les salariés du secteur privé par la retraite complémentaire obligatoire du régime AGIRC-ARRCO.

RETRAITE À L’ÂGE LÉGAL (ENTRE 62 ET 64 ANS)

L’âge légal de la retraite varie en fonction de la date de naissance. Il est fixé à 62 ans pour les personnes nées entre 1955 et le 31 août 1961. Pour les générations suivantes, il augmente de 3 mois par an. Pour bénéficier d’une retraite à taux plein dès l’âge légal de la retraite, il faut réunir un certain nombre de trimestres de cotisations, variable en fonction de l’année de naissance. Si le nombre de trimestres est moindre, le montant de la pension de vieillesse est réduit (décote)

RETRAITE À 67 ANS

A partir de 67 ans, la retraite est calculée au taux plein (50%), quel que soit le nombre de trimestres.

 

RETRAITE ANTICIPÉE

Il existe des possibilités de départ à la retraite avant l’âge légal sans la minoration. Il s’agit des retraites suivantes

● retraite au titre de l’incapacité permanente ou de la pénibilité (départ à la retraite possible dès 60 ans quelle que soit la durée d’assurance). Plusieurs cas de figure sont possibles selon le taux d’incapacité

● retraite pour carrière longue (départ à la retraite possible entre 58 et 63 ans) à condition de justifier d’une durée minimale d’assurance et de cotisations et d’un début d’activité très jeune. Les conditions de durée d’assurance varient en fonction de l’année de naissance, de l’âge de départ en
retraite et de l’âge de début d’activité professionnelle

● retraite au titre du handicap (départ à la retraite possible entre 55 et 59 ans) à condition de justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50% ou d’être reconnu travailleur handicapé avant le 31 décembre 2015

RETRAITE AU TAUX MINORÉ (DÉCOTE)

Les personnes qui demandent la liquidation de leur retraite de vieillesse et qui ne totalisent pas la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une pension au taux plein(50%) se voient appliquer une décote, ou taux minoré. Le coefficient de minoration est déterminé en fonction du nombre de trimestres manquants et de la génération à laquelle appartient l’assuré.

DROITS DES SURVIVANTS

Retraite de réversion

Elle est destinée aux conjoints ou aux ex-conjoints survivants. Son attribution n’est pas automatique, mais subordonnée à des conditions d’âge et de ressources. Si le conjoint décédé a été marié plusieurs fois, la retraite de réversion est partagée entre les conjoints survivants au prorata des années de mariage

Allocation veuvage

Elle peut être versée durant 2 ans à toute personne de moins de 55 ans
● dont les ressources des 3 mois civils avant la demande ne dépassent pas le plafond établi
● dont le conjoint a cotisé à l’assurance vieillesse pendant au moins 3 mois consécutifs ou non au cours de l’année précédant son décès

Pension d’orphelin

Les orphelins des 2 parents peuvent percevoir une pension d’orphelin (décès survenus à compter du 1 septembre 2023) au titre de chacun de leur parent. La pension d’orphelin correspond à 54% de la pension principale du défunt. Elle est perçue jusqu’à 21 ans. Son versement peut être
prolongé dans la limite de 4 ans sous condition de ressources professionnels. La pension d’orphelin peut être octroyée sans limite d’âge pour les personnes atteintes d’un handicap. Il existe également des pensions d’orphelin dans le cadre du régime complémentaire et dans certains régimes spéciaux.

REGIME COMPLEMENTAIRE OBLIGATOIRE

La retraite complémentaire est obligatoire pour tous les salariés assujettis à titre obligatoire à l’assurance vieillesse du régime général de la sécurité sociale.

Pour les salairés du secteur privé, elle est mise en oeuvre par le régime AGIRC-ARRCO. Il fonctionne par points: chaque année, les cotisations sont transformées en points de retraite qui alimentent un compte individuel.

Concernant la pension de réversion du régime AGIRC-ARRCO, lorsqu’un salarié ou retraité décède, une partie de sa retraite complémentaire est susceptible d’être versée à un ou plusieurs bénéficiaires, appelés ayant droit:

● la conjointe ou la veuve, le conjoint ou le veuf
● l’ex-conjoint(es), l’ex-conjoint(s)
● les orphelins des deux parents

A la différence de la retraite de base de la sécurité sociale, la pension de réversion du régime complémentaire AGIRC-ARRCO est attribuée sans condition de ressources. Le montant de la pension est égal à 60% des droits acquis auprès du régime par le conjoint décédé.

Conditions d’attribution de la pension de réversion du régime AGIRC-ARRCO

Le mariage

La pension de réversion est attribuée à condition d’être ou d’avoir été marié avec la personne décédée. En cas de remariage, la pension de réversion n’est pas attribuée.

Attribution sans condition d’âge

La pension de réversion peut être versée sans condition d’âge quelle que soit la date du décès:
● si l’ayant droit a 2 enfants enfants à charge au moment du décès
● ou s’il est en situation d’invalidité

Attribution avec condition d’âge

Les conjoints ou ex-conjoints bénéficient d’une pension de réversion AGIRC-ARRCO à partir de
55 ans si le décès du salarié est intervenu à compter du 01 Janvier 2019.

VOUS ETES EN ACTIVITE A L’ETRANGER

Les salariés en poste à l’étranger sont-ils concernés par les régimes de retraite français?

Selon le principe de territorialité de la protection sociale, le salarié en poste à l’étranger ne devrait plus relever du système de retraite français. Néanmoins, des mesures protectrices pour les salariés ont été adoptées. Celles-ci diffèrent en fonction du statut de celui qui travaille à l’étranger: salarié “détaché” ou salarié “expatrié”.

QUAND EST-ON CONSIDÉRÉ COMME “DÉTACHÉ”?

Un salarié est détaché quand son entreprise est implantée en France et l’envoie temporairement en mission hors de France. Il conserve alors sa protection sociale française. Le salarié et son employeur continuent donc à cotiser comme si le salarié travaillait en France.

La durée du maintien dans le système de protection sociale français varie selon le pays où vous êtes détaché:
● pour la Nouvelle Calédonie la durée est de 2 ans, renouvelable une fois
● pour la polynésie française, la durée est de 3 ans avec la possibilité de la prolonger de 3 ans
● pour un pays de l’UE/EEE ou la Suisse, la durée est de 2 ans.

Pour les pays ayant conclu une convention bilatérale de Sécurité sociale, la durée est celle qui est prévue par la convention.
Au-delà de ces durées de mission, le salarié a le statut d’expatrié.

QUAND EST-ON CONSIDÉRÉ COMME “EXPATRIÉ”?

Un salarié est expatrié quand il est envoyé à l’étranger par son entreprise pour une mission de longue durée, ou quand il est employé par une entreprise implantée hors de France. Il peut continuer à bénéficier des régimes de retraite complémentaire français.

SI JE SUIS “EXPATRIÉ”, DOIS-JE ÊTRE AFFILIÉ AUX RÉGIMES DE RETRAITE DU PAYS DANS LEQUEL JE TRAVAILLE?

Oui. Si vous êtes expatrié, vous devez être affilié aux régimes obligatoires de protection sociale du pays dans lequel vous travaillez, au même titre que ses ressortissants. Vous avez cependant la possibilité de conserver tout ou partie de la protection sociale française en souscrivant des assurances volontaires auprès de la Caisse des Français de l’étranger (CFE). En ce qui concerne la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO, vous pouvez continuer à acquérir des points de retraite complémentaire en cotisant soit par l’intermédiaire de votre employeur soit à titre individuel.

“AIRE: le relais fiable pour vos échanges avec les caisses de retraite”

VOTRE RETRAITE

Apres avoir travaillé en France et dans un ou plusieurs autres états

La retraite n’est pas accordée automatiquement, il faut en faire la demande.

Conseil: formulez votre demande de pension environ 6 mois avant d’avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite. Cet âge peut varier selon l’Etat auprès duquel vous sollicitez une prestation de vieillesse et le sexe du demandeur.

LES DÉMARCHES

Déposer votre demande de pension française et/ou d’un ou plusieurs autres Etats où vous avez travaillé.

En fonction de votre résidence au moment de la demande, vous l’adressez à l’organisme compétent de l’Etat de résidence ou du dernier emploi.

 

Votre lieu de résidence Où déposer la demande?
En France Auprès de la caisse de retraite de votre lieu de dernière affiliation en France
Dans un autre Etat de la zone d’application des règlements européens (UE/EEE/Suisse) où vous avez travaillé Auprès de l’organisme de pension de cet Etat
Dans un Etat où vous n’avez pas travaillé Auprès de l’organisme de pension de l’Etat du dernier emploi

COMMENT EST CALCULÉE VOTRE RETRAITE?

Chaque Etat rémunère les périodes d’assurance accomplies sous sa législation. Il verse la part de retraite correspondant aux périodes de cotisations et périodes assimilés (périodes de maladie, de la maternité, de l’invalidité, des accidents du travail, du service militaire, du chômage, etc…) accomplies sur son territoire.

Votre retraite peut être calculée en coordination avec les régimes de vieillesse étrangers selon les règles prévues par les règlements européens en matière d’assurance retraite.

TOTALISATION DES PÉRIODES D’ASSURANCE

Les règlements européens de coordination prévoient la prise en compte des périodes d’assurance accomplies dans un autre Etat de l’UE/EEE ou en Suisse.

L’organisme compétent de chaque pays totalise vos périodes d’assurance accomplies en France et dans les autres Etats de l’UE/EEE ou en Suisse. Il calcule votre retraite comme si toute votre carrière avait été effectuée dans un seul pays (totalisation). Le montant de la retraite versé par chaque Etat est réduit en proportion des périodes d’assurance respectives accomplies dans chaque Etat rapportées à votre durée d’assurance totale (proratisation).

En France, cette totalisation est utile notamment pour la détermination du taux de la pensione de vieillesse
à l’âge légal d’ouverture de droit.

PERCEVOIR VOTRE RETRAITE À L’ÉTRANGER

La retraite française est exportable: elle peut être versée partout dans le monde.

Certains Etats n’exportent leur pension que dans les pays avec lesquels ils ont signé un accord de sécurité sociale.

A l’étranger, pour continuer à percevoir votre retraite, retournez chaque année le certificat de vie ou justificatif d’existence qui vous est adressé, après l’avoir fait authentifier par une autorité locale.

Assistance Information Retraite en Europe

News

Toute l’actualité

Contacts

Contactez-nous

Contactez-nous pour toute information et/ou pour demander un devis. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Politique de confidentialité

Assistance Information Retraite en Europe

Téléphone

07 67 67 18 88 si vous nous contactez depuis la France

+33 767 671 888 si vous nous contactez depuis l’international

E-mail

info@aire-assistance-retraite.org

Whatsapp